Retour à laperçu

10 Questions : L’incroyable départ de Tom Van Steenbergen à la Rampage

Il a réalisé l’un des départs les plus incroyables de l’histoire de la Reb Bull Rampage. Son saut a provoqué de nombreuses réactions entre « incroyable » et « vous ne devriez pas partager ce genre de contenu », les avis sont très différents. C’est pourquoi nous avons posé 10 questions à Tom en commençant par les raisons de son incroyable départ de l’édition 2017 de la Red Bull Rampage.

Le saut

C’est difficile de croire que nous n’ayez pas vu ce saut… mais on vous remontre ça en vidéo...

The most epic start to a #RedBullRampage run by @tvansteenbergen - Caveman Drop! #ShimanoMTB @redbullbike

A post shared by Shimano Bike (@rideshimano) on

1. Comment t’es venu l’idée de se départ incroyable?

J’y ai pensé lorsque j’ai vu le saut pour la première fois l’année dernière. J’adore être le trublion de l’histoire et l’être au départ de la Rampage était un rêve.

2. Quand t’es venu l’idée, cette semaine?

J’ai eu l’idée depuis que j’ai vu le sport l’année dernière. Mais il y avait trop de vent et c’était trop risqué. Je pensais que ça allait me mettre sur le podium donc je l’ai fait.

3. Y-a-t’il des moments de doute lorsque l’on est en haut de la falaise ?

Non je n’ai pas douté. J’étais très confiant car il n’y avait pas de vent. Je ne pensais pas au crash à ce moment-là. Je savais que je pouvais le faire.

📸 : Paris Gore / Red Bull Content Pool

4. Quelle été la hauteur du saut ?

C’était un peu plus haut que les sauts des autres concurrents. Je dirais environ 4,5m.

5. Peux-tu nous parler des jours qui précèdent la Rampage?

Le premier jour a été le plus dur de loin. Je voulais trouver un gros saut quelque part et je n'arrivais pas à en trouver un exploitable. Mais le deuxième jour, nous nous sommes engagés à rester sur la même ligne que l'année dernière et avons fini par trouver un saut de 10 mètres de haut. Ça a bien fonctionné ! Nous avons passé la majeure partie de notre temps à construire ce saut et moi à améliorer ma ligne de l'année dernière. J'ai eu la chance d'avoir trois jours complets de pratique et de peaufiner les sauts et les chutes sur ma ligne. Je me sentais vraiment bien tout le temps à l’entrainement jusqu'à la toute dernière séance avant les finales. Je me suis blessé à l'épaule et j'ai eu quelques accidents. Mais j'ai réussi à être présent pour les finales.

📸 : Paris Gore / Red Bull Content Pool

6. Comment tu t’es préparé pour l’évènement ?

Je me suis entraîné chez mon ami. Il a un grand bac de mousse et un airbag gonflable pour son dirt bike. Et j'ai appris le flat back flip dans le bac de mousse avec Cam Zink. A part ça, j'ai roulé avec Kurt Sorge à Nelson. Et a roulé avec Brandon Semenuk à Kamloops. J’ai fait en sorte que d’être bien reposé en allant à Rampage.

7. Quelle partie a été la plus compliquée ?

Apprendre les figures de flat. Je voulais en faire une avant d'aller en Utah mais je n'ai jamais eu l'occasion de le faire. Je suis content de l'avoir fait dans ma course. C'est un peu risqué.

8. Quel est l'impact du matériel avec lesquels tu roules ?

Le matériel a un grand impact sur la session. Si vous n'avez pas les bonnes pièces, vous ne réussirez pas bien. Ou vous les casserez et vous blesserez. Avoir les bonnes pièces sur votre vélo est ce qui vous fait rouler en toute confiance et cela vous rendra plus performant.

📸 : Garth Milan/Red Bull Content Pool

9. Qui ou quoi vous inspire?

Il y a beaucoup de gens avec qui je suis en compétition qui m'inspirent encore. J'avais l'habitude quand j’étais gamin de regarder les films de free ride et j’espérer le devenir. Maintenant, je peux rivaliser avec ces mêmes gars. Je dois dire que Zink, Semenuk et Lacondeguy sont probablement mes riders préférés et ils m'inspirent le plus.

10. C’est quoi la suite?

Eh bien ... il y a un film qui sort au printemps appelé "North of Nightfall". Ça va être génial, j'ai la chance d'être l'un des quatre pilotes vedette. À part ça, je veux repousser mes propres limites et les limites de ce qui peut être fait sur un vélo. Et je suppose que vous devrez attendre et voir où ça me mène!

Jetez un coup d'œil aux photos de la Red Bull Rampage 2017 ici ou, dans la vidéo ci-dessous, regardez Tom et sa famille chez eux à Kelowna, en Colombie-Britannique. Son jardin est le rêve de tout biker...

Unfortunately we cannot provide you this service with your current cookie preferences. If you would like to change your cookies preferences, please click “Privacy Policy and Cookies” in the footer.

Article associé