Retour à laperçu

Cinq conseils pour trouver la selle idéale

Profitez pleinement de votre sortie à vélo, sans douleur due à la selle. Découvrez ici les cinq conseils pour trouver la selle idéale.

Comment trouver la selle idéale ? Une question que tout cycliste connaît bien. Après tout, que l'on soit vététiste, coureur sur route ou triathlète, tout le monde souhaite rouler confortablement et sans douleur, en tirant le meilleur parti de son vélo. Nous vous aidons en chemin à l'aide de cinq conseils pour trouver votre selle idéale.

1. Trouvez la forme de selle adéquate

Chaque individu est unique. Voilà pourquoi il existe autant de selles différentes. La forme de votre selle dépend en premier lieu de votre sexe. Les femmes sont généralement mieux assises sur une selle féminine spécifique et plus large.

Mais la forme de votre selle dépend également du type de cyclisme que vous pratiquez. Courez-vous dans des conditions extrêmes, par exemple en descente ? Si oui, vous aurez besoin d'un type de selle différent de celui d'un vététiste, qui souhaite une selle aussi légère que possible, ou d'un coureur sur route, qui doit rester assis sur sa selle pendant plusieurs heures d'affilée. Lorsque vous recherchez la selle adéquate, il est donc important d'en trouver une qui soit adaptée à votre discipline.

2. Tenez compte de votre souplesse et de votre position sur le vélo

Testez votre souplesse en vous asseyant sur le sol et en voyant dans quelle mesure vous pouvez tendre les bras vers l'avant. Jusqu'où pouvez-vous les tendre ? Arrivez-vous à peine à vous pencher en avant ? Si oui, vous êtes moins souple. Pouvez-vous toucher vos orteils ? Dans ce cas, vous êtes très souple. Si vous vous arrêtez environ à mi-chemin, alors vous êtes souple. Les personnes moins souples ont tendance à se déplacer sur la selle et ont donc besoin d'une selle plus incurvée. Un cycliste souple adopte une position plus stable sur le vélo. Il tend ainsi à apprécier le confort d'une selle plate offrant plus de liberté de mouvement. Quant au cycliste très souple, il bénéficie davantage d'une selle légèrement incurvée.

Lorsque vous êtes assis sur votre vélo, votre niveau de confort dépend en grande partie de votre position de pédalage. Certains cyclistes préfèrent s'asseoir droit, alors que d'autres adoptent une position plus sportive, voire aérodynamique. Plus vous vous penchez en avant, plus vous mettez de pression sur la partie antérieure de votre région pelvienne, ce qui peut provoquer des douleurs ou engourdissements. Choisissez une selle adaptée à votre position de pédalage et réduisant la pression sur les zones-clés de votre corps afin d'éviter toute douleur due à la selle.

3. Mesurez la largeur de votre zone des ischions

Les selles sont disponibles en diverses largeurs. Si vous connaissez le type de selle que vous recherchez et votre position de pédalage, alors le choix d'une selle est simple. Mais gardez à l'esprit que les selles sont vendues en diverses largeurs. La largeur de votre selle dépend de celle de votre zone des ischions. En la mesurant, vous pouvez découvrir exactement la nature de la selle répondant le mieux à vos besoins. Il est très facile de mesurer la largeur de votre zone des ischions. Les meilleurs magasins de cycles disposent d'outils pratiques pour vous aider. Trouvez des revendeurs PRO Bikegear ici.

4. Réglez la selle à la bonne hauteur

Maintenant que vous avez trouvé la selle idéale, la prochaine étape consiste à la régler à la bonne hauteur, ce qui contribue à pédaler plus efficacement et à prévenir l'apparition de symptômes d'irritation. Il est important de connaître la hauteur de selle idéale. Pour cela, nous vous conseillons d'effectuer une mesure professionnelle avec bikefitting.com afin de connaître avec précision votre longueur d'entrejambe. Vous éviterez ainsi toute approximation en vous basant sur des données réelles !

5. Position de la selle

Assurez-vous que votre selle soit à l'horizontale. Si le bec de votre selle est trop orienté vers le haut ou vers le bas, vous pourriez ressentir de la gêne dans certaines zones indésirables. Une selle positionnée trop vers l'avant ou vers l'arrière peut provoquer des problèmes de cou, de bas du dos ou de bras. Commencez par mettre les deux pédales à l'horizontale, puis faites tomber un fil à plomb à partir du genou : la selle est bien positionnée lorsque le fil à plomb passe devant l'axe de la pédale. Vous pouvez ensuite toucher au réglage de la selle vers l'avant ou vers l'arrière, mais évitez toute modification significative et contentez-vous d'ajuster légèrement votre position. 

Souhaitez-vous de l'aide pour bien régler votre vélo ? Dans ce cas, nous vous recommandons de prévoir une étude posturale. De nombreux athlètes professionnels ont déjà réalisé cette démarche. Au cours d'une session approfondie de mesure dynamique, votre position de pédalage idéale est calculée au millimètre près.

Trouvez votre selle idéale grâce au SÉLECTEUR DE SELLE PRO !

Pour vous aider dans votre recherche de la selle idéale, PRO Bikegear a créé un sélecteur de selle dédié. À partir de quelques questions très simples, vous trouverez la selle répondant parfaitement à vos attentes. Vous n'êtes pas satisfait(e) ? PRO propose une garantie 100 % remboursé(e) de 30 jours. Il vous suffit de restituer votre selle au magasin pour vous faire rembourser. Testez-le maintenant ! 

Et n'oubliez pas un excellent cuissard

Dernier conseil clé : portez un cuissard digne de ce nom. Vous avez peut-être trouvé votre selle idéale, mais vous pourriez toujours ne pas être à l'aise en l'absence du cuissard adéquat. Un bon cuissard doit être bien moulant, sans coutures irritantes et fabriqué dans un tissu antibactérien. Dans l'idéal, les femmes doivent acheter un cuissard spécialement conçu pour elles.

Profitez de votre sortie !

Article associé