Share

Retour à laperçu

La victoire est un art

En coulisses avec Chris Froome et son équipe du Tour de France, en route pour la victoire. Remporter le Tour de France nécessite pas seulement un talent individuel hors pair. Il faut aussi une équipe exceptionnelle. Et une petite armée derrière elle.

Tout semble si facile pour la Team Sky. Elle a dominé le Tour de France du début jusqu'à la fin. Chris Froome remporte le Tour pour la troisième fois et la Team Sky pour la quatrième. Ensemble, ils ont gagné avec Sir Bradley Wiggins en 2012, année où Froome est déjà arrivé en seconde position. Ces exploits ne sont pas le fruit du hasard. La Team Sky a perfectionné l'art de la victoire en associant intelligence, talent et engagement. Leur secret ? Un travail d'équipe parfait entre les cyclistes, le personnel de soutien et les partenaires comme Shimano.

« L'équipe était fantastique. Tout le monde pouvait voir que nous avions probablement l'équipe la plus forte jamais réunie pour un grand tour. »

Cette année au Tour de France, Chris Froome et la Team Sky ont propulsé leur art de la victoire vers de nouvelles sphères. Déjà célèbres pour leur stratégie de progression marginale progressive (en apportant des améliorations de 1 % dans tous les domaines pour atteindre des performances optimales), ils ont appliqué cette stratégie en tant qu'équipe pour gagner de précieuses secondes tout au long du Tour de France, et pas seulement dans les épreuves de montagne.

« L'équipe était fantastique. Tout le monde pouvait voir que nous avions probablement l'équipe la plus forte jamais réunie pour un grand tour. Je disposais pour me soutenir de gars d'une envergure remarquable. La plupart d'entre eux pourrait remporter des courses à étapes en individuel, » a ajouté Froome.

Mettre de « l'équipe » dans la Team Sky

Mais ce ne sont pas seulement les cyclistes qui ont contribué à cette victoire. Quarante membres du personnel de soutien voyagent avec eux. Des mécaniciens, des nutritionnistes, des soignants, des médecins, des masseurs, des psychiatres, des directeurs sportifs, des conducteurs et bien plus encore. Et ils furent tous exténués à la fin du Tour, en raison de leur charge de travail et du manque de sommeil. Grâce à leurs sacrifices quotidiens, Froome et ses coéquipiers ont pu atteindre les plus hauts niveaux. 

« C'est un effort de groupe. Ce n'est absolument pas un sport individuel. »

« Bien sûr, nous devons remercier chaleureusement toute l'équipe de soutien qui nous entoure tout au long de l'année. Les gens oublient que ces types sont eux aussi loin de leur famille, peut-être même plus que nous. Dans les camps d'entraînement, pendant les courses, en faisant tout pour nous, pour nous aider à nous concentrer sur la course. C'est un effort de groupe. Ce n'est absolument pas un sport individuel, » a ajouté Froome.

L'équipe derrière la Team

La liste ne s'arrête pas là, car pour soutenir l'équipe sur la route, on trouve encore d'autres managers, du personnel pour la logistique et les opérations dans leur base principale du National Cycling Centre de Manchester, en Angleterre, et au centre logistique de Deinze, en Belgique.

Au-delà de la Team Sky en tant que telle, il y a une autre couche de soutien, plus invisible : et c'est exactement là où Shimano a un rôle à jouer. Nous ne faisons pas que sponsoriser la Team Sky en leur fournissant nos composants : nous faisons partie intégrante de l'équipe de soutien.

Se préparer pour la victoire

Le Tour de France ne se gagne pas en juillet. Il se prépare bien à l'avance. Shimano a participé aux camps d'entraînement de Sky durant les mois de décembre et de janvier. Nous avons également été présents à chaque course du World Tour dans laquelle l'équipe a participé pour vérifier que tout était sous contrôle.

« Pendant nos visites, nous parlons au directeur technique (Carsten Jeppesen) et aux mécaniciens pour nous assurer que tout est sous contrôle. Nous vérifions qu'ils n'ont pas de problèmes, nous leur faisons des suggestions sur la meilleure façon d'utiliser nos produits, nous configurons leurs vélos et nous leur envoyons les pièces détachées dont ils ont besoin pour optimiser leurs performances pendant les courses, » dit Rudy Bouwmeester, responsable marketing sportif chez Shimano.

L'une des innovations sur lesquelles il a pu compter cette année était l'utilisation exclusive de notre nouvelle roue DURA-ACE C40. En associant des matériaux légers à un design aérodynamique, vous économisez une énergie très utile lors des grimpées et des accélérations. Froome a choisi d'utiliser cette roue lors des épreuves contre la montre et pour plusieurs étapes de montagne clés. 

« Un homme franchit la ligne d'arrivée comme vainqueur à Paris. Mais il lui faut toute une armée pour y arriver. Et nous sommes fiers d'avoir fait partie de cette armée. »

Article associé